Anatomie d'un Cerf-Volant

Publié le : 05/10/2019 - Catégories : Connaitre et entretenir son Matos

Savoir le nom des différents élément qui composent un cerf-volant, ça ne sert à priori pas à grand chose...sauf quand on a une pièce à remplacer! 

Vue générale : 

Détail de la structure

Partie Haute du Bord d'attaque : L'embout souple est destiné à protéger le nez. 

 Barre bord d'attaque Haut

Sur certains modèles, le bord d'attaque est en 2 parties : Le raccord est collé sur la barre du bord d'attaque haute. 

A gauche un raccord interne en carbone, et à droite un raccord externe en aluminium.

Les raccords internes ne peuvent être utilisé que sur le carbone roulé type Skyshark, Aerostuff, dynamic, G-Force...

Barre bord d'attaque bas 1Barre bord d'attaque bas 2

Pointe d'aile avec l'embout fendu : on va y placer l'élastique ou la bride de tension. 

Le bord d'attaque doit être tendu, mais sans étarquer avec exagération sous peine de fragiliser les coutures du nez.

L'idéal est tendre jusqu'à ce qu'il ait plus de plis sur le bord d'attaque. 

                                         

Détails de la spine, avec les 2 différents types de croix centrales : en connexion externe à gauche, et interne à droite pour les carbones roulés (Skyshark, Aerostuff, Dynamic...). Sur la photo de droite, on voit également le lest qu'on met à la queue des cerfs-volants de freestyle pour modifier le centre de gravité et augmenter la bascule. 

Spine

Le bridage est généralement fixé au cerf-volant par un noeud en tête d'alouette sur les connecteurs de bord d'attaque. 

Attache Bridage

Toutes les pièces sont proposées dans différents diamètres : adaptez-les en fonction du diamètre de votre structure. 

Retrouvez l'accastillage et les barres de rechange dans la rubrique "Fabrication et réparations"

Les kits de lest sont ICI

Bons vols, et à bientôt pour de nouveaux tuyaux!

Le texte et les images sont la propriété de WinD-R : toute copie, même partielle est interdite sans autorisation préalable de l'auteur. 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)